LE PLAFOND DE VERRE, QUELLE AMPLEUR ? | DAREto

LE PLAFOND DE VERRE, QUELLE AMPLEUR ?

LE PLAFOND DE VERRE, QUELLE AMPLEUR ?

Selon trois femmes sur quatre, le monde de l’entreprise favorise les hommes. Si l’on note un réel progrès du côté de l’égalité des sexes, au travail, la condition féminine est loin d’être enviable. Et cela s’applique même à celles qui sortent des plus grandes écoles. Le journal L’Express révèle en effet que le plafond de verre est une réalité, même pour les diplômées de HEC.

Certes, l’ampleur du phénomène varie selon les critères, mais qu’importe la classification, les femmes sont toujours pénalisées, comme le démontre cette étude de l’Insee. Pour une femme, la progression au sein d’une entreprise est plus laborieuse, avec moins de promotions à la clé et une mobilité qui freine la progression davantage qu’elle ne la favorise. Les femmes sont moins enclines à poursuivre leur carrière à l’étranger et 31% d’entre elles franchissent le pas uniquement pour suivre leur conjoint.

Que ce soit en matière de salaires ou de prises d’initiatives, les femmes sont confrontées à davantage d’obstacles que les hommes. Si 30% des anciens de HEC déclarent toucher plus de 200 000 euros par an, ce pourcentage tombe à 11% lorsqu’on s’intéresse aux seules diplômées de la prestigieuse école de commerce. En termes d’entrepreneuriat, les femmes s’imaginent plus difficilement à la tête de leur propre entreprise, sauf pour allier travail et vie de famille.

women-stairs

L’article de l’Express, qui se concentre sur 4 générations de diplômées (1978, 1988, 1998 et 2008) révèle que la tendance est identique, qu’importe l’année d’obtention du diplôme. Pour toutes ces femmes, la vie familiale constitue un obstacle dans le développement professionnel.

Conscient de cette problématique, DAREto, propose des formations qui permettent aux femmes de se démarquer et de percer ce plafond de verre. Nos modules accompagnent les femmes pour gérer l’influence de la société et de l’éducation, Module I) et vous aident à développer une meilleure communication de soi afin d’enrayer ce phénomène (personal branding, communication verbale et non-verbale, Module III).

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.